Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Carnets  de  chemins

Promenade en poésie brève. Beauté du vivant glanée sur les chemins de la poésie, de la nature et de la peinture . Ode à la liberté des espaces intérieurs.

Un seul arbre

Publié le 1 Janvier 2023 par Chantal Mignot dans Voix des poétes

"La  délicatesse d'un seul arbre, fut-il le dernier sur  cette  terre, remettra  tout en  place,en ordre. En vie"

Christian   Bobin   Le muguet   rouge

De retour   sur  Carnet de  chemins  pour  2023 .  

Belle  année   à  vous   qui   passez   sur  ces   chemins...

commentaires

Pour écrire un seul vers

Publié le 7 Juillet 2022 par Chantal Mignot dans Voix des poétes

"Pour écrire un seul vers, il faut avoir vu beaucoup de villes, d’hommes et de choses, il faut connaître les animaux, il faut sentir comment volent les oiseaux et savoir quel mouvement font les petites fleurs en s’ouvrant le matin. Il faut pouvoir repenser à des chemins dans des régions inconnues, à des rencontres inattendues, à des départs que l’on voyait longtemps approcher, à des jours d’enfance dont le mystère ne s’est pas encore éclairci, à ses parents qu’il fallait qu’on froissât lorsqu’ils vous apportaient une joie et qu’on ne la comprenait pas ( c’était une joie faite pour un autre ), à des maladies d’enfance qui commençaient si singulièrement, par tant de profondes et graves transformations, à des jours passés dans des chambres calmes et contenues, à des matins au bord de la mer, à la mer elle-même, à des mers, à des nuits de voyage qui frémissaient très haut et volaient avec toutes les étoiles – et il ne suffit même pas de savoir penser à tout cela. Il faut avoir des souvenirs de beaucoup de nuits d’amour, dont aucune ne ressemblait à l’autre, de cris de femmes hurlant en mal d’enfant, et de légères, de blanches, de dormantes accouchées qui se refermaient. Il faut encore avoir été auprès de mourants, être resté assis auprès de morts, dans la chambre, avec la fenêtre ouverte et les bruits qui venaient par à-coups. Et il ne suffit même pas d’avoir des souvenirs. Il faut savoir les oublier quand ils sont nombreux, et il faut avoir la grande patience d’attendre qu’ils reviennent. Car les souvenirs ne sont pas encore cela. Ce n’est que lorsqu’ils deviennent en nous sang, regard, geste, lorsqu’ils n’ont plus de nom et ne se distinguent plus de nous, ce n’est qu’alors qu’il peut arriver qu’en une heure très rare, du milieu d’eux, se lève le premier mot d’un vers."
Rainer Maria Rilke (1875-1926) – Les Cahiers de Malte Laurids Brigge (1910)
 
Peinture Jesse Dayan
 
commentaires

Les reves

Publié le 30 Juin 2022 par Chantal Mignot dans quantas de la branche Y

Nous marchons sur les ombres de l'arbre ,
ignorant les rêves du Très -Haut.
Fugitive et secrète sa lumière
par effraction nous délivre .
commentaires

La saisie du secret

Publié le 25 Juin 2022 par Chantal Mignot dans Instants peintres

"le peintre n'est -il pas un charpentier du réel?
la saisie du secret de la création du monde?Le principe même d'un processus éternellement en cours?
Comment rejoindre l'invisible origine....... Retour à la genèse. Accès à l’expérience de l'activité créatrice.
Alchimie intérieure.
Aborder la réalité par la transformation incessante"
 
Dans notes et carnet Fabienne Verdier et les maitres flamands
commentaires

Sauver le monde

Publié le 8 Juin 2022 par Chantal Mignot

"On dirait  que le monde se bat pour qu il n' y ait plus aucun  cœur. C'est peut-etre ce que j ai voulu faire en écrivant : 

Sauver  une noisette, un  sourire , une feuille  d'arbre.

En fait sauver le monde ."

Christian  Bobin 

Photo  Eric  Dollet

commentaires

Monet/Rothko à Giverny : Un pas de deux

Publié le 7 Juin 2022 par Chantal Mignot dans Instants peintres

Peintures de Rothko qui ne  sont pas dans l exposition     juste pour le  plaisir
Peintures de Rothko qui ne  sont pas dans l exposition     juste pour le  plaisir
Peintures de Rothko qui ne  sont pas dans l exposition     juste pour le  plaisir

Peintures de Rothko qui ne sont pas dans l exposition juste pour le plaisir

https://fb.watch/dveQW1BK7e/

Pour comprendre    un peu  mieux   l'audace   de cette exposition /

"Découvrez au sein de l'exposition "Monet/Rothko" le film "CONNEXIONS ROTHKO X MONET" réalisé par Annie Dautane et Eve Ramboz, et produit par la société de production Calm Prod.

Mêlant faits historiques et analyses des œuvres au travers d’images d’archives et de création visuelle inédite, le film, distingué par de nombreux prix dans les festivals internationaux, explore les liens qui se tissent entre Mark Rothko et Claude Monet, et unissent leur destin artistique." Source Musée de Giverny

 Cette  exposition  au premier abord  déroutante  donne  à voir  une  liberté   picturale    expressive  de Monet   à la lisiere  de l abstraction  et chez Rothko  la même  liberté vibrante  comme un plaidoyer  contre  le chaos   et le matérialisme   effréné    du monde    Pour  tous  les deux  des  lucarnes   picturales   vers l invisible   de nos  regards   et de nos  consciences .   

commentaires

Dans le feu des saisons

Publié le 3 Juin 2022 par Chantal Mignot dans Voix des poétes

"Dans le feu des saisons

tu  n 'oublies pas de marquer d'une croix

l 'aubier des naissances,

la sève toujours jeune,

le triomphe de la vie."

Jean  Lavoué   Recueil  Ce  rien  qui  nous éclaire 

Éditions L  'enfance  des   arbres

Peinture  : Jean -Marc Emmanuel Gaillard

 

commentaires

Recomposer en soi

Publié le 30 Mai 2022 par Chantal Mignot dans Voix des poétes


 

 "On écrit peut -être pour recomposer en soi les morceaux de beauté que l 'on a perdus le long de cette histoire de rêves et de chutes,de passages et de soifs qu'est notre vie." Hélene Dorion   Le  temps   du paysage aux  éditions   Druides

Photo  Chauxe

commentaires

Fleurs de sureau

Publié le 28 Mai 2022 par Chantal Mignot dans quantas de la branche Y

Le jour   ruisselle

étoiles   sur mon livre 

des fleurs  de  sureau

commentaires

Ecrire dit -elle

Publié le 26 Avril 2022 par Chantal Mignot dans Chemins d'écrivaines

 "A  quoi  bon  écrire si on  ne se rend  pas ridicule"

Virginia  Woolf

Art Charles  Pollock

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>